4 raisons de participer à la Journée Internationale du Câlin le 21 janvier prochain.

people-2575914_960_720.jpg

Le 21 janvier 2018 aura lieu, comme chaque année depuis 1986, la Journée Internationale du Câlin. Au programme: free hugs et tendresse à gogo afin de se réchauffer en ces durs mois d’hiver. Créée à l’initiative du révérend américain Kevin Zaborney, cette journée s’inscrit dans un vaste mouvement mondial qui revendique les bienfaits physiologiques et psychologiques du câlin, avec le phénomène de free hugs, né en Australie en 2004, les bars à câlins qui naissent aux États-Unis et au Japon, ou encore l’engouement suscité par la prêtresse indienne Amma et de son ONG Embracing the World, …
Saine, naturelle, et revigorante, le câlin est une pratique idéale pour libérer notre affectivité et améliorer notre bien-être physique, comme un souffle de tendresse dans une société de plus en plus individualisée.
Alors, quels sont les bienfaits insoupçonnés du câlin ? Voici 4 raisons de participer à cette Journée Internationale.

1. Le câlin, pour lutter contre la déprime hivernale.

Si cette Journée du Câlin tombe en janvier, c’est loin d’être le fruit du hasard: les fêtes de fin d’année terminées, le retour à la dure réalité de la vie professionnelle, le froid et l’obscurité hivernal(e) forment à cette période de l’année un cocktail détonant propice à l’apparition de symptômes dépressifs. Le câlin s’inscrit comme une arme redoutable contre les coups de blues et la déprime, en stimulant, au niveau du cerveau, la production d’hormones liées au plaisir, au lien social, et au bonheur, comme l’endorphine, l’ocytocine, la dopamine ou la sérotonine. Il apporte ainsi réconfort, motivation et confiance en soi.

2. Le câlin, pour diminuer les niveaux de stress.

Les effets anti-stress du câlin sont largement reconnus par la science ; en effet, l’endorphine et l’ocytocine produites par l’organisme pendant l’étreinte produisent de nombreuses réactions chimiques physiologiques, notamment une baisse du rythme cardiaque, une réduction du taux de cortisol – principale cause du stress – et un relâchement de la pression artérielle. Cela nous aide à nous détendre et à diminuer drastiquement les niveaux d’anxiété. Selon de nombreux spécialistes, un câlin peut parfaitement se substituer aux médicaments permettant de lutter contre le stress du quotidien et autres maladies de ce siècle.

3. Le câlin, pour renforcer le système immunitaire.

Outre ses bienfaits psychologiques sur le bien-être et la confiance en soi, le câlin est également un rempart dans la prévention des maladies et virus saisonniers. En effet, le contact de la peau contre une autre peau, ainsi que la pression exercée sur le sternum lors de l’étreinte, stimule la production de globules blancs destinés à assurer la protection de notre organisme et renforcer les défenses immunitaires. Le câlin est donc un formidable complément, au quotidien, pour rester en bonne santé.

4. Le câlin, pour répartir le bien autour de vous.

On a vu les vertus du câlin sur le bien-être affectif et émotionnel. Dès lors, pourquoi ne pas vous en servir pour faire le bien autour de vous et calmer les tensions ? En serrant dans vos bras les personnes de votre entourage, qu’il s’agisse d’un ami, d’un parent, ou d’un enfant, vous contribuez à augmenter l’estime de soi et lui apporterez une sensation de plénitude et de réconfort. Une étreinte vaut mieux qu’un long discours.
Et si, pour aller plus loin, vous fabriquiez votre propre pancarte FREE HUGS ? Posez-vous dans un lieu public, et attendez…qui sait, peut-être ferez-vous une rencontre inoubliable ?

banner inscription

Suivez-nous

Copyright© 2016-2017 - Eden Love