2 personnes, 36 questions, 45 minutes, 4 minutes de regard intense, telle est la recette de l’amour, selon Arthur Aron. Énoncé de cette façon, cela a tout l’air d’une énième formule magique digne des plus grands manuels d’astrologie. Et pourtant, ce questionnaire réalisé il y a près de 20 ans, est tout sauf surréaliste. À vos crayons!

Un questionnaire qui se base sur des fondements scientifiques

1. Mieux se connaître pour mieux s’apprécier.

Rassurez-vous, la recette miracle pour trouver l’âme sœur n’est pas encore née. Ici, point de forces occultes ni de philtres d’amour, mais un constat psychologique simple : partager sa vulnérabilité est propice à l’intimité.
C’est ce qu’a découvert l’américain Arthur Aron, chercheur en psychologie, en 1997, en mettant au point un exercice simple, à l’origine destiné à créer une complicité entre deux inconnus. Les résultats dépassent toutes ses attentes, puisque des couples se forment sur le campus universitaire, aboutissant même en un mariage. Aron comprend alors que le sentiment amoureux peut naître du climat d’empathie et de vulnérabilité généré par son questionnaire.

2. Un questionnaire pour (r)aviver la flamme

Le test se compose donc de 36 questions, strictement réparties selon leur degré d’intimité, en ordre croissant. Une personne choisit son « cobaye », et le duo répond alors, tour à tour, à la même question, en toute sincérité, et sans jugement aucun. À l’issue du questionnaire, les deux individus sont invités à se regarder dans les yeux pendant 4 minutes. Et le tour est joué.
Cela semble étonnant ; mais il n’y a rien de bien magique là-dedans. Pour les scientifiques, il démontre simplement que le fait de se livrer dans l’intimité l’un à l’autre crée un climat d’empathie propice à l’émergence du sentiment amoureux. Mieux connaître l’autre le rend plus attirant à nos yeux. Mais surtout, ce questionnaire ne fonctionne qu’avec des gens qui se sont déjà choisis, inconsciemment ou non: des couples déjà formés, deux amis ou deux connaissances. Le test ne fait que réveiller un sentiment inconscient, enfoui ou endormi.
De là à dire que deux inconnus peuvent tomber amoureux en 45 minutes, nous en sommes loin. Car tomber amoureux n’est pas encore affaire de la science, quoi qu’en disent les méthodes de compatibilité amoureuse que nous évoquions la semaine dernière.

Les 36 questions pour (re)tomber amoureux

1. Première partie

1. Vous pouvez inviter la personne/personnalité de votre choix à dîner. Qui choisissez-vous ?
2. Aimeriez-vous être célèbre ? De quelle manière ?
3. Avant de téléphoner, vous arrive-t-il de répéter ce que vous allez dire ? Pourquoi ?
4. Pour vous, qu’est-ce qu’une journée « parfaite » ?
5. Quand avez-vous chanté pour la dernière fois pour vous-même ? Et pour quelqu’un d’autre ?
6. Si vous pouviez vivre jusqu’à 90 ans, et garder de vos 30 ans ou l’esprit ou le corps, pour les 60 dernières années de vie, que choisissez-vous ?
7. Avez-vous le pressentiment de comment vous allez mourir ?
8. Citez trois choses que vous et votre partenaire semblez avoir en commun.
9. Quelle est la chose pour laquelle vous êtes le plus reconnaissant dans votre vie ?
10. Si vous en aviez la possibilité, que changeriez-vous de la façon dont vous avez été élevé(e) ?
11. Vous avez 4 minutes pour raconter votre vie à votre partenaire, en fournissant le plus de détails possible.
12. Vous avez la possibilité de vous réveiller demain avec une nouvelle qualité ou compétence, quelle est-elle ?

2. Deuxième Partie

13. Si une boule de cristal pouvait vous révéler quelque chose, que voudriez-vous savoir ?
14. Quelle est la chose que vous rêvez de faire depuis longtemps ? Pourquoi ne l’avez-vous pas encore accomplie ?
15. Quelle est votre plus grande réussite ?
16. Que valorisez-vous le plus dans l’amitié ?
17. Quel est votre meilleur souvenir ?
18. Quel est votre pire souvenir ?
19. Vous apprenez que vous allez mourir dans un an, changeriez-vous quelque chose à votre vie ? Pourquoi ?
20. Que signifie pour vous l’amitié ?
21. Quels rôles l’amour et l’affection jouent-ils dans votre vie ?
22. À tour de rôle, dites à votre partenaire ce que vous considérez comme l’une de ses caractéristiques positives (échangez-en cinq au total).
23. À quel point votre famille est-elle unie et soudée ? Selon vous, votre enfance a-t-elle été plus heureuse que celle de la majorité des gens ?
24. Que pensez-vous de votre relation avec votre mère ?

3. Troisième partie

25. Énoncez chacun trois vérités vous concernant vous deux. Par exemple : « Tous les deux, ici, nous ressentons… »
26. Complétez cette phrase : « J’aimerais avoir quelqu’un avec qui partager… »
27. Si vous deviez devenir l’ami très proche de votre partenaire, confiez-lui ce qui ce qui serait important qu’il ou elle sache.
28. Dites à votre partenaire ce que vous appréciez en lui. Soyez sincère, exprimez des choses que vous ne diriez pas à quelqu’un que vous venez de rencontrer.
29. Racontez à votre partenaire une situation embarrassante de votre vie.
30. Quand avez-vous pleuré devant quelqu’un pour la dernière fois ? Et tout seul ?
31. Dites à votre partenaire ce que vous appréciez déjà en lui ou en elle.
32. Selon vous, de quel sujet trop sérieux ne peut-on pas rire ?
33. Si vous deviez mourir ce soir sans avoir la possibilité de communiquer avec qui que ce soit, que regretteriez-vous de ne pas avoir dit ? Pourquoi ne l’avez-vous pas dit ?
34. Votre maison et tout ce qu’elle contient prend feu. Après avoir sauvé vos proches et vos animaux de compagnie, vous avez encore le temps de soustraire quelque chose des flammes. Laquelle ? Pourquoi ?
35. Parmi tous les membres de votre famille, quel est celui dont la mort vous toucherait le plus ? Pourquoi ?
36. Exposez un problème personnel à votre partenaire et demandez-lui comment il le gérerait. Demandez-lui également comment il perçoit votre ressenti par rapport à ce problème.

>