Comment arrêter de trop penser

« Je pense donc je suis », disait Descartes. Aujourd’hui, on aimerait bien avoir un interrupteur quelque part dans notre cerveau pour arrêter de réfléchir. Malheureusement, ce n’est pas possible. Voici quelques conseils pour mettre nos pensées sur pause, le temps d’un instant.

Reconnaître qu’on réfléchit trop

On pense comme on respire, on y fait pas forcément attention. Seulement, il existe des situations où l’on réfléchit plus qu’il ne le faut sur des réactions, des mots, des gestes, des sujets, etc. On analyse trop, et on perd nos capacités de raisonnement. C’est ce que les Américains appellent « l’overthinking ». La plupart du temps, c’est notre entourage qui nous bouscule plus d’une fois pour que l’on puisse s’en rendre compte. En acceptant cet état, nous pouvons prendre plus de recul et prendre les bonnes décisions.

Faire des activités sportives

Les activités sportives aident à faire le vide dans notre tête. Nous nous concentrons sur des réalités plus concrètes. Comme par exemple, gérer sa respiration lors d’une course à pied ou encore donner des coups à un sac de frappes. Nous nous focalisons sur les faits et gestes de notre corps. Vous n’avez donc plus le temps de penser à autre chose. Il y a sur le terrain, dans la salle de gym, sur la piste de course des problèmes plus urgents et plus importants à résoudre.

Faire des activités créatives et ludiques

Il ne s’agit pas de faire ressortir nos talents cachés. C’est un moyen de laisser notre cerveau se reposer. Il suffit de choisir une activité artistique qui nous intéresse ou nous fascine et d’y aller sans réfléchir. Cela peut être de la peinture, la poterie, la danse, le théâtre, le slam, etc. Finalement, on se focalise sur ce que l’on créé et on laisse de côté nos soucis. Si vous n’avez pas la fibre artistique, vous pouvez toujours aller voir un film, une exposition, une pièce de théâtre, etc. L’essentiel c’est d’arrêter de trop penser.

Parler à vous-même

Vous allez sûrement trouver cela absurde. Pourtant, en vous disant à haute voix vos pensées, cela les rend plus réelles. Vous pouvez ainsi les appréhender de manière plus objective, les prioriser selon leur importance. Surtout, vous les sortez de votre tête et donc elles ne vous encombrent plus. Vous pouvez également les mettre sur écrit, dans un journal. C’est une pratique qui se fait depuis toujours. L’idée est de sortir vos pensées de votre tête et ne pas les ressasser.

Parler aux autres

Vous pouvez vous tourner vers un ami, un proche. Il peut vous donner un autre regard sur ce qui vous trouble. Partagez vos doutes, vos questionnements, vos inquiétudes. Même si la personne ne peut pas vous aider, en parler vous allègera déjà. Elle peut aussi vous donner quelques conseils et ouvrir vos yeux sur un point que vous n’avez pas pris en compte. Cela pourrait être juste un bon moment au cours duquel vous oubliez vos soucis et vos réflexions. C’est toujours ça de gagné. L’être humain est initialement programmé pour réfléchir en continu. Seulement, de temps en temps, pour mieux réfléchir, il faut arrêter de réfléchir.

je pense trop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mettez fin à votre solitude !

Appelez-nous +41 0(21) 509 43 19

Nous sommes joignable du lundi au samedi

Envie d'une réponse immédiate ?

un conseillé vous répondra par Tchat

Suivez-nous

Copyright© 2016-2018 - Eden Love